En utilisant ce site, vous acceptez les Termes et Conditions et notre utilisation des cookies
Livraison rapide - Choix des transporteurs
Témoignage
Produits tendance spéciaux
Produits les plus vendus
Label
Le signe de reconnaissance de la conformité d'un produit ou d'un service, à un référentiel défini. Il est dans la plupart des cas
attribué par un organisme indépendant, mais il peut aussi être autoproclamé.
Laiton Alliage de cuivre et zinc (jusqu’à 46%) ductile et malléable ayant une bonne résistance à la corrosion.
Laitonnage Revêtement métallique d'une surface par un alliage cuivre-zinc de composition déterminée- Le process de dépose s’effectue par
procédé électrolytique ou par métallisation au pistolet.
Lamage Logement cylindrique de faible profondeur obtenu par fraisage, permettant à la tête de vis de reposer sur une surface plane
(et perpendiculaire à l’axe de la vis) de la pièce assemblée. Utilisé par exemple sur des pièces brutes de fonderie.
Lamellaire On parle de revêtement lamellaire quand le dépôt de matière se présente sous forme de lamelles microscopiques superposées
– voir Revêtement de zinc lamellaire.
Laminage Procédé de mise en forme d’un produit métallurgique par déformation plastique, obtenue par le passage forcé entre deux cylindres
à axes parallèles tournant en sens inverse afin d’obtenir une tôle ou un profilé. Action qui fait subir une déformation
permanente à un produit métallique.
Lanthane® Type de filmogène (déposé et protégé) brillant et légèrement irisé, incluant des particules d’oxydes minéraux spécifiques pour la
passivation des dépôts de zinc électrolytique.
Liaison mécanique Relation entre deux pièces d’un mécanisme qui existe dès lors qu’il y a un contact entre elles. Les liaisons mécaniques sont
caractérisées par leurs degrés de liberté (de 0 à 6).
Ligne, paille, repliure de laminage Défaut de surface longitudinal inhérent au métal de base, en forme de ligne étroite et ouverte (droite ou légèrement incurvée)
située sur le filetage, la tige, la tête et/ou sur le plat d’un hexagone.
Limite d’acceptation Niveau de critère d’appréciation au-delà ou en deçà duquel le besoin est jugé non satisfait. Limite d’élasticité Contrainte à partir de laquelle une pièce ou un matériau commence à se déformer de manière irréversible. Pour les fixations,
voir Limite d’élasticité à 0.2%, Limite d’élasticité à 0.0048d et limite inférieure d’écoulement.
Limite d’élasticité à 0,0048d (symbole Rpf) Limite conventionnelle d’élasticité déterminée sur fixation entière lors d’un essai de traction, pour toutes les classes de
qualité (et tout particulièrement pour les classes 4.8, 5.8 et 6.8 obtenues par écrouissage) exprimée en mégapascal (MPa).
Limite d’élasticité à 0,2% (symbole Rp0.2) Limite  conventionnelle  d’élasticité  déterminée  sur éprouvette lors d’un essai de traction, essentiellement pour les vis à
métaux de classe de qualité ≥ 8.8 (obtenues par trempe et revenu), exprimée en mégapascal (MPa).
Limite d’endurance Valeur maximale de la contrainte pour laquelle il est constaté 50% de rupture après un nombre infini de cycles de sollicitation.
Limite de fatigue Valeur maximale de la contrainte pour laquelle il n’est pas constaté de rupture après un nombre infini de cycles de sollicitation.
Limite de rupture Valeur de contrainte provoquant la rupture (progressive ou brusque) de la pièce la subissant.
Limite inférieure d’écoulement (symbole ReL)
Limite d’élasticité déterminée sur éprouvette lors d’un essai de traction, pour les vis à métaux de classes de qualité 4.6 et 5.6
(obtenues par écrouissage et recuit), exprimé en mégapascal (MPa).
Logigramme Représentation schématique d’une équation logique ou d’un processus. Il utilise les symboles des fonctions logiques reliées par
des connexions.
Longueur filetée Longueur de la partie filetée d’une pièce – souvent normalisée avec une plage de tolérance importante.
Lot Ensemble de pièces de caractéristiques communes, identifiées par un numéro univoque figurant à minima sur l’étiquette ou
l’emballage du produit, et réalisées à partir d’une même matière première, ayant subi simultanément et sans interruption un même
process de production, mais non nécessairement issues d’un même lot de fabrication – voir Lot de fabrication.
Lot d’ensemble Association de fixations de nature différente fournies ensemble, par exemple  vis à rondelle imperdable, boulons constitués de
vis et écrous, etc. Lot d’ensemble étendu (boulons de construction métallique) Lot d’ensemble dont les composants forment un tout, livrés par un fabricant unique, mais non nécessairement dans le même
emballage ni en même temps, et composé de vis, d’écrous et de rondelles dont l’élément le plus influent (écrous ou rondelles
indicatrices de pré- contrainte) est issu d’un lot de fabrication unique, les autres éléments (vis, etc.) pouvant provenir de
plusieurs lots de fabrication.
Lot d’ensemble univoque (boulons de construction métallique) Lot d’ensemble dont les composants forment un tout, livrés ensemble par un fabricant unique dans un emballage unique, et composé
de vis issues d’un lot de fabrication unique, d’écrous issus d’un lot de fabrication unique et de rondelles issues d’un lot de
fabrication unique.
Lot de fabrication Quantité d’éléments de fixation de même désignation (y c. le grade, la classe de qualité et les dimensions), fabriqués à partir
d’une barre, de fil ou de produit plat issu d’une même coulée, ayant subi simultanément et sans interruption le même processus
de fabrication, et, le cas échéant, le même traitement thermique et/ou le même revêtement. Le même processus signifie pour un procédé continu, le même cycle de traitement sans modification de réglage pour un procédé
discontinu, le même cycle de traitement pour des charges identiques  et consécutives (sous-lots). Nota : cette notion implique d’avoir la connaissance exacte du matériau utilisé pour la fabrication des éléments de fixation
(numéro de coulée) ainsi que la traçabilité. Le lot de fabrication fait l’objet d’un numéro de lot unique, indiqué sur
l’étiquette ou l’emballage.
Lot de petite quantité Quantité de fixations à revêtir issues d’un seul lot de fabrication, dont la taille est inférieure à la taille normale de la
charge d’une ligne de revêtement.
LQ10 Pourcentage de fixations non conformes qui ont une chance sur dix d’être acceptées par l’application du plan d’échantillonnage.
Lubrifiant Substance généralement utilisé pour maîtriser les caractéristiques de frottement des fixations revêtues, qui est intégrée au
revêtement lui-même ou appliquée ultérieurement sur le revêtement, ou les deux, ou sur des fixations non revêtues (par exemple
en acier inoxydable).
Lubrification Opération d’application de lubrifiant (graisse, huile, bisulfure de molybdène, etc.) afin de limiter le frottement entre pièces. Le résultat de cette opération.