En utilisant ce site, vous acceptez les Termes et Conditions et notre utilisation des cookies
Livraison rapide - Choix des transporteurs
Témoignage
Produits tendance spéciaux
Produits les plus vendus

 

VS0109

 

AIMANTATION DE L’INOX (06/2012)

SUIVANT ISO 3506-3

 

 

 

 

Les aciers inoxydables ferritiques et martensitiques, de par la présence de ferrite et de martensite, sont ferromagnétiques, c’est à dire qu’ils « prennent à l’aimant ».

 

Les aciers inoxydables austénitiques présentent, à température ambiante, une structure

austénitique qui leur permet d’être paramagnétiques (on les considère en langage courant comme amagnétiques).

 

Cependant, certains inox austénitiques peuvent devenir ferromagnétiques après une déformation importante (frappe à froid, emboutissage) ce qui est le cas pour la visserie. En effet, la déformation provoque une modification partielle de la structure austénitique en structure martensitique (formation de

martensite d’écrouissage) et devenir ainsi un peu magnétique.

 

Chaque matériau est caractérisé par son aptitude à la magnétisation, et cette loi est également

applicable aux aciers inoxydables. Seul le vide est probablement entièrement non magnétique.

 

La mesure de perméabilité d’un matériau placé dans un champ magnétique est la valeur de

perméabilité μr de ce matériau par rapport au vide (μ0). Le matériau présente un faible

perméabilité quand μr se rapproche de1.

 

Exemples :

 

A2 : μr 1,8

A4 : μr 1,015

A4L : μr 1,005

F1 : μr 5