Comment poser un faux plafond ?

comment installer un faux plafond
Vis Terrasse - Vis Express

Un faux plafond procure des avantages pratiques et esthétiques. Sa pose procure une isolation très performante aussi bien d’un point de vue thermique que phonique. On peut d’ailleurs en augmenter encore l’efficacité en ajoutant des couches d’isolants spécifiques à l’intérieur du faux plafond. Il peut servir à dissimuler des chemins de câbles qui ne peuvent ou que l’on ne souhaite pas placer au sol ou dans les murs. Il permet aussi d’installer un système d’éclairage, par LED par exemple, homogène, bien réparti et discret. D’un point de vue esthétique le faux plafond permet de masquer facilement une surface abîmé, d’abaisser un plafond trop haut ou de créer un volume en harmonie avec les dimensions d’une pièce. Les matériaux disponibles pour sa création autorisent facilement une décoration du plus bel effet.

Deux systèmes et plusieurs types

Un faux plafond peut être tendu ou suspendu. Un faux plafond tendu utilise une bâche ou toile en matière plastique appelée vélum (voile en latin). Il est tendu entre les murs. Sa mise en place délicate est réservée à des spécialistes. Son usage est plutôt réservé aux habitations de style moderne. Celui-ci suspendu est un système utilisé depuis de nombreuses années. Il consiste à fixer une structure métallique légère au plafond. Elle est composée de suspentes et de rails aussi appelés fourrures. L’espace vide ainsi créé s’appelle le plénum.

Plusieurs types de matériaux peuvent être utilisés pour créer un faux plafond. On peut utiliser des lames de bois ou de PVC, elles sont faciles à mettre en place et peu coûteuses. Il en va de même pour les lambris. On peut également avoir recours à des matériaux plus rigides et plus lourds comme des plaques de plâtre ou des briques. Ces dernières sont en terre cuite ou en céramique et on les fait tenir entre elles au moyen de crochets imbriqués. Au besoin on peut les enduire de plâtre.

Préparez le travail

Pour être assuré d’obtenir le meilleur résultat et pour travailler vite et bien il convient de bien préparer le travail de pose. Il vous faut tout d’abord prendre les mesures du plafond que vous aller équiper. L’idéal est de tracer un plan sur papier et de vous y tenir. Commencez par mesurer la surface exacte du plafond. Reportez son tracé sur votre plan. Dessinez-y alors l’emplacement idéal pour vos suspentes. Leur densité au mètre carré dépend du matériau utilisé pour le faux plafond il vous sera indiqué par son fournisseur. Calculez ensuite vos besoins en cornières, suspentes, rails, éclisses et en matériaux d’habillage. Suivant le type de matériau choisi vous aurez aussi besoin d’éclisses ou de crochets. Si vous avez décidé de suspendre des plaques de pâtre sachez qu’elles se placent perpendiculairement au rail.

comment faire un plafond suspendu sur rails

L’étape suivante consiste à dessiner l’emplacement réel de votre faux plafond sur les murs. Déterminez-en la hauteur. Tracez tout autour du mur au crayon gras la ligne sur laquelle seront placées les cornières. Elle doit être parfaitement droite. Vous devrez pour cela vous aider d’un niveau à bulle et d’une règle. Pensez à intégrer l’épaisseur de votre matériau d’habillage. Pour des plaques de plâtre par exemple il faudra dessiner un autre trait 13 millimètres au dessus de celui de la limite du faux plafond.

Posez la structure

Il va falloir maintenant fixer les suspentes et les cornières puis monter les rails. Les suspentes sont constituées d’une platine que l’on fixe au plafond. Suivant la nature du support où on les fixe on utilisera des vis à bois (poutres), des chevilles laiton, des vis pour plâtre ou des chevilles à frapper pour les plafonds en béton. Il faut commencer par mettre en place les platines et les tiges filetées des suspentes les plus proches du plafond. Elles doivent être positionnées à 25 centimètres des murs. Une fois fixées on les relie par un cordeau pour matérialiser la position des rails ainsi que la hauteur des embases. On peut alors plus facilement fixer les autres suspentes d’une même ligne en les espaçant régulièrement et en respectant la même hauteur pour les embases. Vous n’avez plus qu’à fixer les cornières tout au long du mur en suivant votre tracé et en utilisant le même mode de fixation que celui utilisé pour les platines.

comment fixer les suspentes d'un plafond suspendu

Le montage des rails est simple. Vous devez en découper autant que de lignes de suspentes. Leur longueur doit être identique et correspondre à l’espace entre deux cornières, ou à une longueur très légèrement inférieure pour que le rail ne plie pas et que vous n’ayez pas à forcer lors de sa mise en place. Sciez les avec une scie à métaux. Clipsez les embases des suspentes dans les rails. Si votre la longueur de plafond à équiper d’un rail est supérieure à 3 mètres assemblez deux rails bout à bout avec une éclisse.

comment poser les cornières et les suspentes d'un faux plafond

Habillez le faux plafond

Si vous habillez votre faux plafond avec un matériau lourd et encombrant comme des plaques de plâtre il vous faudra utiliser un pose plaque. Il permet d’y fixer le matériau à poser, de le déplacer et de le lever sans effort jusqu’à la hauteur des embases de suspentes. Positionnez le revêtement en commençant par les bords des murs. Fixez le fermement à la perceuse sur le rail tous les 30 centimètres environ. Si vous utilisez des briques vous aurez plutôt recours à des crochets spéciaux. Le matériau le plus communément utilisé et du meilleur rapport qualité/prix reste le placoplâtre. Il est fixé à la visseuse perpendiculairement aux rails. Lorsque vous arrivez à l’autre bord du plafond mesurez l’espace restant afin de découper votre matériau aux bonnes dimensions.

comment monter les plaques sur un faux plafond

Faites les finitions

Le reste du travail consistera à masquer les têtes de vis et les espaces éventuels entre les plaques de matériaux si besoin est. On utilisera de l’enduit de rebouchage, des bandes pour masquer les interstices puis on appliquera un enduit de finition sur toute la surface du faux plafond.

Découvrez les étapes de fixation en vidéo :

Sanitaire Express

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. 2 méthodes pour accrocher un tableau sur le mur en plâtre

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié.


*