Comment réussir un solivage ? Les étapes à suivre

solivage
Vis pour plaque de plâtre

Solivage, comment le réussir ? Les étapes à suivre

Opération complexe, l’installation d’un plancher engage un ensemble de travaux techniques exigeant méthode et précision. Qu’il s’agisse d’un nouveau plancher ou d’un travail de restauration, la solidité de la structure fait l’objet de réflexion. Cela explique pourquoi un charpentier professionnel insistera sur la qualité du solivage. En effet, elle garantit la résistance du plancher et sa planéité. La pose des solives passe par différentes étapes clés. Calcul de la charge et de la portée des solives, fixation des entretoises, voici nos réponses à vos questions.

solivage

 

Comment faire un solivage plancher ?

Le solivage consiste à poser les pièces de charpente indispensables pour soutenir un plancher à l’étage d’une maison. Leur taille et leur pose doivent respecter les normes DTU relatives aux constructions en bois. Il convient alors de prendre les mesures du madrier, des solives, de bastaing et des poutres, éléments porteurs du plancher. Un calcul précis vous permettra d’obtenir les dimensions exactes pour la section des solives et du bois pour plancher.

Il en est de même pour la détermination de la taille du bastaing et de la portée de la poutre. Les professionnels se réfèrent à l’abaque de solivage, le tableau des mesures pour faciliter l’estimation de tous ces éléments porteurs. L’abaque présente également d’autres informations importantes notamment sur la section de panne et la dimension des chevrons. Ce calcul est également indispensable pour la conception du plan de charpente. Toutes ces informations sont les clés d’un solivage réussi.

Comment calculer la section des solives ?

Un calcul préalable est nécessaire pour faciliter le dimensionnement et la répartition des solives. Pour ce faire, prenez en considération :

  • La distance entre les murs de la pièce. À noter que les solives seront placées horizontalement suivant la largeur de la pièce.
  • La charge d’exploitation selon la pièce concernée (grenier, comble aménageable, bureau…)
  • Les charges ponctuelles (charges variables meubles, équipements) et les charges permanentes (cloison, plancher, soit le poids des matériaux).

Comment calculer la portée d’une poutre ?

La poutre supporte toutes les charges qui s’exercent sur le plancher. La définition de la portée (longueur de la poutre) évitera donc l’affaissement du plancher et la fragilisation de la charpente.

La portée (pp) se calcule en tenant compte de :

  • la largeur de la poutre
  • la charge supportée par la poutre
  • la hauteur de la poutre
  • la qualité du madrier (souple ou bois dur)

Quelle charge peut supporter un plancher bois ?

Dans votre estimation, vous devez aussi considérer la charge que chaque solive sera en mesure de porter. La norme DTU indique une charge de 120kg/m2. Toutefois, cela dépend également d’autres paramètres comme :

  • Le type de solive : solive en I, en treillis, solives laminées…
  • La qualité des fixations : les pointes, les goujons d’ancrage, l’équerre connecteur, le vis bois tête disque, etc.
  • L’essence du madrier : bois souple, bois dur.

Comment calculer la charge supportée par un plancher bois ? Multipliez la charge globale par la surface de la bande de chargement d’une section de plancher. Ainsi, pour :

  • une entraxe de 0,55 m
  • un plancher d’une longueur de 6 m
  • une charge globale de 190 kg/m2

La charge par solive est de : 190 kg/m2 x 0,55 m x 6 m = 627 kg/solive.</p>

Quelle section de bois pour plancher ?

La section de bois pour plancher est fonction de la charge globale et de la portée libre entre appuis (PLEA). Ces deux indications peuvent être reportées sur l’abaque de solivage (tableau des mesures). Vous pouvez ainsi obtenir facilement la dimension recommandée pour la section du bois.

Quelle hauteur pour un solivage ?

Le DTU recommande une hauteur sous plafond de 2,50 mètres. Ainsi, il convient de fixer la hauteur de solivage à cette hauteur pour être dans les normes.

Quelle taille de Bastaing pour plancher ?

L’épaisseur et la largeur du bastaing dépendent surtout du niveau de solidité du plancher requis, selon l’usage de la pièce (bureau, entrepôt, etc). L’ajout ultérieur de cloisons doit être par exemple pris en considération dans le calcul de la charge au sol. En moyenne, la largeur d’un bastaing va de 155 à 185 m. Son épaisseur est comprise entre 55 et 65 mm.

Quelle est la longueur maximale d’un madrier ?

Le choix de la longueur d’un madrier est déterminant lorsqu’il s’agit de réaliser un solivage. Ce bois rectangulaire peut admettre différentes dimensions allant de 75 x 200 mm à 100 x225 mm, sa longueur maximale.

Madrier

Quelle taille de solive pour plancher ?

Comme évoqué précédemment, l’abaque de solivage vous aidera à déterminer la taille de la section de bois pour plancher.

Quelle solive pour plancher bois ?

Une étude préalable de la qualité de la charpente permettra de déterminer le type de solive à fixer. Le professionnel vous indiquera s’il faut choisir du bois massif, du bois lamellé-collé, du bois reconstitué ou des poutres composites.

bois lamellé collé

Quel plancher sur solive ?

Le potentiel esthétique d’un plancher influe grandement dans vos choix de panneaux. Toutefois, sachez que les planchers peuvent admettre des différences en matière de résistance, de performance thermique et acoustique. Il vous est recommandé de choisir parmi les contreplaqués, les dalles agglomérées et les panneaux OSB certifiés NF EN 13986.

Comment mettre des solives ?

Déterminez le nombre de solives nécessaires en divisant largeur de la pièce par 40. Ajoutez une solive supplémentaire au résultat obtenu. Il s’agira de la première solive fixée au ras du mur. Préparez le matériel et les fournitures nécessaires pour assurer la pose et l’ancrage des différents éléments. En outre, vous aurez besoin :

Placez vos madriers, préalablement découpés à la bonne longueur, entre les entraits de fermes. Alignez-les convenablement avant de fixer les chevillettes. Réalisez plusieurs percements sur toute la longueur des madriers en respectant un espacement de 50 cm. Enfoncez les goujons d’ancrage dans le mur et au niveau des percements.

Par la suite, vous pourrez fixer les chevrons au-dessous des madriers. Ces éléments vont recevoir les solives transversales. Celles-ci doivent être espacées de 40 cm et fixées solidement aux madriers à l’aide de pointes et de vis pour bois. L’équerre connecteur consolide davantage leur fixation. Pour finir, l’écartement de chaque solive est maintenu fixe grâce à la pose d’entretoises bois. Cette étape précédant la pose du plancher garantit la stabilité des solives.

Où vous fournir en matériel de fixations ?

Des vis et fixations adaptées favorisent un meilleur ancrage de vos solives. À ce propos, Vis-Express propose plus de 45 000 références de visserie et fixations aux dimensions variées.

Vous y trouverez des vis pour bois en inox ou en acier zingué, les plus résistantes aux intempéries.

Les modèles Torx et les vis avec une pointe antifendage s’incrustent facilement dans le bois grâce à leurs têtes autoforeuses. Choisissez une vis qui s’ajuste à la taille de vos solives :

  • un diamètre suffisamment large selon l’épaisseur du bois
  • une longueur égale au ¾ de l’épaisseur du bois. À savoir que la longueur d’un vis peut aller de 120mm à 500mm.

Choisissez la dimension idéale de vis en respectant une emprise de 3 cm dans le support de fixation.

Vis-express fournit également des goujons d’ancrage en acier ou en inox pour fixer vos solives dans un support en béton. Selon un assemblage droit ou rectangulaire, le site propose des équerres adaptées, en acier, en inox, à 2 et 4 trous. Avant d’ancrer entièrement le bois dans le support, un niveau de maçon vous permettra de vérifier l’horizontalité des solives.

Comment vérifier la solidité d’un plancher ?

En présence d’un plancher ancien, le diagnostic technique d’un professionnel déterminera l’état de votre plancher. Des fissures sur les murs, des poutres endommagées et un plancher vibrant au moindre mouvement annoncent une dégradation des solives.

La pose de plancher ne laisse pas de place à l’approximation. Sollicitez un professionnel pour tester la solidité des solives. Il mettra également son expertise à votre service pour réaliser les différents calculs afin de garantir une pose réussie !

Soyez le premier à commenter

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié.


*