Comment changer une plaque d’immatriculation ?

comment poser une plaque d'immatriculation

Le choix et la pose des plaques d’immatriculation (avant et arrière) sont soumis à une réglementation rigoureuse. Avoir une plaque d’immatriculation abîmée, mal installée ou encore ayant des caractères ou une couleur non conformes aux normes signifie une contre visite lors du contrôle technique. En plus, vous risquez d’écoper d’une amende si vous circulez avec un véhicule dont les plaques ne respectent pas les exigences de la loi. Afin d’éviter tous ces problèmes mieux vaut vérifier l’état des plaques de votre véhicule et décider s’il est nécessaire de les remplacer. Le démontage et la pose d’une plaque d’immatriculation ne nécessitent pas forcément l’intervention d’un professionnel. Vous pouvez bien le faire vous-même si vous disposez des outils et fournitures nécessaires. Suivez nos conseils et instructions pour réussir cette tâche.

Quels outils et fournitures doit-on utiliser ?

Pour fixer les plaques il vous faut des rivets et non pas des vis. Ce n’est pas une question de choix mais plutôt une norme imposée par loi. Vous ne devez pas utiliser n’importe quels rivets. La couleur des embouts doit être identique à celle de la partie de la plaque où vous allez les poser. Pensez à utiliser des rivets aveugles qui présentent l’avantage de ne pas avoir besoin de double accès. Il faut deux rivets ( en aluminium ou en acier) pour chaque plaque. Les dimensions : 4 X 16 mm ou 4 X 20 mm. Il faut bien sûr une pince à riveter ou une riveteuse électrique pour poser les rivets. Vous aurez également besoin d’une perceuse et d’un foret de 5 mm pour ôter les anciens rivets. Vous utiliserez le même outil pour percer les nouvelles plaques dans les endroits où vous comptez introduire les nouveaux rivets.

quel matériel nécessaire pour poser une plaque de voiture

Comment enlever les anciennes plaques d’immatriculation ?

N’attendez pas que vos plaques d’immatriculation se détériorèrent totalement pour penser à les remplacer. Ce n’est pas du tout compliqué. Il faut tout simplement faire sauter les têtes des anciens rivets. La meilleure façon pour le faire c’est d’utiliser une perceuse et un foret ayant un diamètre de 5 mm. Placez le foret au-dessus de la tête du rivet et percez. Évitez de percer trop fort pour ne pas trop élargir les trous si vous comptez les réutiliser. Les plaques se désolidariseront facilement. Vérifiez bien que les rivets ne sont pas restés coincés dans le pare-choc. Vous pouvez utiliser les anciennes plaques comme gabarit pour repérer l’emplacement des trous sur les nouvelles plaques. Si vous allez jeter les plaques enlevées, pensez à les rendre inutilisables. Ainsi, personne d’autre ne peut les récupérer et les utiliser d’une manière illégale.

La pose d’une plaque d’immatriculation en trois étapes

Maintenant qu’il y a de la place pour les nouvelles plaques et que vous avez à votre disposition les outils et les fournitures nécessaires, vous pouvez commencer la pose. Rassure-vous c’est très simple et ne prend que quelques minutes pour l’accomplir. Le travail se fera en 3 étapes :

  • 1ère étape : Choisir l’emplacement des rivets à utiliser

Certaines plaques sont dotées de repères pour le perçage et d’autres non. S’il n’y en a pas sur les vôtres, ce n’est pas grave. Faites-les vous-même ! Si vous choisissez de fixer les rivets dans les anciens emplacements, c’est tant mieux ! Vous pouvez utiliser l’ancienne plaque comme gabarit. Placez-la au-dessus de la nouvelle et vous aurez les repères nécessaires. Par contre, si vous choisissez de changer l’emplacement des rivets, il vous faut de nouveaux repères. En plus vous devez percer le châssis pour que les trous concordent. Soyez attentifs aux mesures pour ne pas gâcher les plaques ou transformer la carrosserie de votre véhicule en un véritable tamis.

  • 2ème étape : Percer les plaques d’immatriculation

Pour chaque plaque, il faut percer deux trous : l’un à droite et l’autre à gauche. Bien sûr, cela se fera dans les espaces qui séparent les caractères et les parties consacrées au symbole européen et à l’identifiant territorial. Maintenant c’est le moment de sortir la perceuse de sa boîte et de la mettre en œuvre. Choisissez un foret adéquat, fixez-le et commencez le perçage. Quand vous aurez terminé, vérifiez que les trous de fixation des deux parties (plaque, pare-choc) concordent.

Comment changer une plaque d'immatriculation

  • 3ème étape : Le rivetage

Vous arrivez enfin au moment ultime de votre travail : fixer la plaque au pare-choc. Préparez les rivets et la riveteuse. Commencez par insérer le rivet dans l’embout adéquat de la pince. Placez ensuite la plaque dans l’endroit choisi. Puis, introduisez la tige du rivet dans le trou. Enfin, Pressez bien le bras de la pince pour que la tête du rivet s’écrase.

fixer un rivet sur la plaque d'immatriculation

Et c’est fait ! Vous pouvez utiliser des cache-rivet pour l’aspect esthétique mais ce n’est pas obligatoire. Votre voiture peut arborer fièrement sa nouvelle « carte d’identité » et circuler tranquillement.

Cet article vous a plu ? Découvrez aussi nos conseils pour choisir une rondelle !

1 commentaire sur Comment changer une plaque d’immatriculation ?

  1. Il suffit de faire exactement comme montré dans la vidéo et ça se fait sans aucun problème, même pour un débutant. Juste essayer de récupérer les trous déjà faits dans la tôle du véhicule, ça fait toujours ça de moins à percer.

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié.


*