Conseils de pose d’une charpente industrielle

Vous avez décidé de vous lancer dans le grand défi de poser vous-mêmes (et avec quelques amis) votre charpente industrielle ? Ou vous hésitez encore, car vous craignez que ce ne soit trop compliqué ? Vous êtes à la recherche d’un mode d’emploi ? Nous vous guidons dans les étapes de la pose de votre charpente industrielle.

A savoir avant de commencer

La charpente industrielle, dite aussi charpente fermette, est composée de pièces relativement légères : 2 personnes suffisent donc pour les manipuler, mais un engin de levage reste très pratique pour la pose des fermettes.

Pose de charpente toiture

Les connecteurs qui relient la charpente au reste de la maison sont fournis lors de sa livraison.

Surtout, suivre le plan de montage ! La répartition des charges et les espaces vides ont été soigneusement calculés pour assurer la résistance de l’ensemble. Des codes de couleur facilitent son interprétation.

Plan de charpente fermette

Le montage des fermettes

L’assemblage des fermettes se fait par boulonnage et l’insertion de quelques chevilles de bois. Pour ne pas abîmer les différents éléments, pensez à les positionner sur des cales au sol ou sur des tréteaux.

Commencez par positionner le premier bastaing de l’entrait haut de ferme, puis la fiche et les arbalétriers. Placez les chevilles dans les trous prévus en haut de la fiche. Alignez bien les trous restants grâce à un long foret et imbriquez les contre-fiches. Enfin, placez le deuxième bastaing de l’entrait haut de ferme. Boulonnez les arbalétriers et chevillez les contre-fiches.

L’entrait bas de ferme peut être préalablement placé dans le mur ou monté directement en même temps que les autres éléments avant la levée de la fermette.

Clouez sur la ferme les différents sabots selon le plan de montage. Retournez la fermette et faites de même pour l’autre côté et serrez les boulons.

construction charpente fermette

La fixation de la charpente

La première étape consiste à les poser les fermettes sur le chaînage dans l’ordre indiqué par la feuille de montage. Avant de les fixer au chaînage par des équerres, des vis et des chevilles à expansion, il faut les maintenir entre elles par un liteau provisoire.

Vient ensuite la mise en place des renforts : lisses filantes, contreventements, dispositif anti-flambement. Toutes ces pièces ont pour but de renforcer la stabilité des fermettes, qui n’offrent pas assez de résistance et ont tendance à plier sous le poids de la toiture et sont très sensibles au vent. Les contreventements doivent se situer au plus près des nœuds de fermette (où plusieurs pièces de la fermette se rejoignent) et être bien continus.

Voilà posée votre charpente industrielle, vous pouvez continuer à poser la suite de votre toiture !

En savoir plus sur la surélévation de toiture

1 commentaire sur Conseils de pose d’une charpente industrielle

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Panne sablière: comment fixer ?

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié.


*