Trouver les clés de l’installation d’une porte intérieure

poser une porte intérieure

« On est jamais mieux que chez soi » dit l’adage. Bien installé dans son nid douillé, on se sent ainsi en sécurité. On l’est d’autant plus si les pièces sont bien séparées et chaque personne du foyer peut conserver son intimité. Une porte intérieure est indispensable pour garder ce confort si précieux. Nous allons vous aider à installer une porte d’intérieur qui permet soit de remplacer une ancienne entrée, abîmée ou plus à notre goût, ou bien de créer une nouvelle séparation entre deux pièces.

Vous aurez besoin de

Cette opération n’a rien de bien délicat. Quelques outils vous seront utile dans l’exécution de cette tâche. Vous aurez besoin d’une perceuse électrique, d’un crayon, d’un niveau et de pattes d’installation de portes. Si vous n’avez pas tout ce matériel, vous pouvez choisir de vous le faire prêter par un voisin ou de louer dans un magasin spécialisé. Comme aurait pu le dire Lapalisse, vous devez vous munir d’une porte adaptée à l’ouverture de votre mur. Si votre ouverture est standard, vous trouverez facilement une porte au format 60-90 cm. Il faut savoir qu’il y a une marge de 5 cm entre l’ouverture brute et la porte achetée. Les huisseries autour de votre portillon ne sont pas comptées.

Ajustement des ouvertures

En préambule, vous devez ajuster vos ouvertures. Tracez une ligne verticale sur votre façade. Sur celle-ci, vous pourrez cocher un point qui se situe à 1.5 cm environ le long de l’ouverture, côté charnières. Le niveau vous permettra de bien aligner votre ligne. C’est tout sauf du superflu. Le niveau laser est le top pour tout bricoleur. Plus précis, il évite toute défaillance humaine. Nous vous le conseillons.

ajuster des ouvertures

Fixation des pattes d’installation

Vous devez ensuite fixer les pattes d’installation à votre porte. Les six pattes d’installation seront fixées sur l’extérieur du bâti de la porte. Du côté du cadre en bois, si vous préférez. Derrière trois charnières, collez une patte et posez les autres charnières de l’autre côté.

Précision importante : la première patte doit être fixée à 20 cm du haut de la porte. Ne prenez pas cette consigne à la légère! La seconde patte se situera au niveau de la poignée. Enfin, la dernière patte sera placée à 20 cm du bas de votre portillon. Question de symétrie mon cher Watson!

fixation des charnières

La porte devra être fixée dans l’ouverture sur des cales. Votre cale de 1.5 cm se positionnera sous la porte en prévision d’une installation à venir d’un parquet massif ou d’une moquette. Si vous disposez d’un sol stratifié, une cale de 0.5 cm suffit. L’erreur fatale serait d’installée votre portillon à ras du sol.

Après cette étape, vous devez fixer vos pattes et tout d’abord la patte supérieure placée du côté de la charnière. Les deux dernières pattes seront vissées avec le même cran que la première. Si tout a été bien fait comme nous l’avons indiqué, votre porte sera droite dans ses bottes. Vous devez ensuite vous assurer que l’écartement entre la porte et le bâti est suffisant après avoir vissé vos pattes.

Vissez d’abord la patte du haut de la porte avec de vis VBA Torx. Après avoir validé l’écartement, passez au vissage des deux autres pattes. Si la porte est bien fixée, vous pouvez retirer vos cales qui ne servaient qu’à installer votre portillon.

Pose de l’encadrement

Installez désormais l’encadrement (habillage) de votre entrée. Généralement, il se présente avec des planches de bois cachant parfaitement les jointures et les charnières. Les pattes d’installation de la porte devront être totalement cachées pour un esthétique parfait. L’habillage, comme son nom l’indique, embellit la porte, la sublime. Vous passerez très souvent à cet endroit, le mieux est qu’il vous plaise. Choisissez donc un habillage qui vous sied bien. Coupez l’habillage comme vous le souhaitez et fixez le autour de l’entrée avec des vis Pozi.

encadrement de porte

Avant de vous laissez prendre la porte… pour mieux l’installer, nous vous distillons des derniers conseils. Nous estimons qu’il est préférable de choisir des pattes adaptées et simples à l’installation. Lorsque vous serez à la phase de l’écartement entre la porte et le bâti, vous éprouverez peut être le besoin de pivoter votre bâti afin de mieux l’ajuster. Il suffit de desserrer les vis dans les pattes, pivoter le bâti, reconfigurer l’écartement et remettre les vis serrés.

Un dernier conseil en cas de porte pleine et lourde, solidifiez votre portillon en utilisant des vis de 5 cm plutôt que ceux fournis au niveau de chaque charnière. Et le tour est joué.

Cet article vous a intéressé ? Découvrez aussi comment poser une serrure encastrée.

Soyez le premier à commenter

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié.


*